Prix Graphique 2012

Comme chaque année, l’IICP a décerné son Prix graphique, destiné à distinguer la mise en image d’un texte.

Cette année, il s’agissait d’un extrait des Trois mousquetaires, d’Alexandre Dumas :

 

“Rien ne fait marcher le temps et n’abrège la route comme une pensée […].

Par son influence, le temps n’a plus de mesure, l’espace n’a plus de distance.

On part d’un lieu, et l’on arrive à un autre, voilà tout.

De l’intervalle parcouru, rien ne reste présent à votre souvenir

qu’un brouil­lard vague dans lequel s’effacent

mille images confuses d’arbres, de montagnes et de paysages.”

 

À partir de ce texte, les candidats devaient réaliser une image ou une séquence animée. Le Prix a été décerné le 15 juin 2012 à l’Institut International Charles Perrault par un jury présidé par Nicolas Bianco-Levrin.

Pour cette 17e édition, des œuvres nous sont parvenues de France, de Belgique et d’Italie. Le jury a apprécié la qualité graphique des œuvres et félicite les candidats. L’exposition de l'ensemble des oeuvres a été présentée lors de la journée de formation du 15 juin 2012 et a remporté un vif succès auprès des participants. Elle sera disponible sur le site de l’institut dans les meilleurs délais. Six œuvres ont été présélectionnées. 

 

Commentaire de Nicolas Bianco-Levrin :

Pour cette 17e édition du prix graphique, le règlement a été entièrement remanié. Les participants pouvaient tant répondre avec des illustrations que des images animées. Cette année, la lauréate est Mélody Boulissière, étudiante aux Arts décoratifs de Paris en section animation.

                                                 Prix Graphique 2012, Mélody Boulissière

 

L’œuvre primée est une illustration composée de vignettes reprenant le principe d’un storyboard. Des images se suivent, donnant ainsi des impressions visuelles de paysages, alors qu’au centre de la composition, l’image est imprécise, laissant le regard vagabonder dans les contours de l’illustration.

Mélody a aussi quelques expériences en bande dessinée (prix Ecureuil d’or à Angoulême) : ceci explique sans doute sa dextérité dans l’agencement des séquences d’images.
Nous attendons dès aujourd’hui son premier court-métrage.

 

Voir le blog de Mélody Boulissière : http://melooo.com

 

 

On trouvera ci-joint le règlement complet du concours :

http://www.institutperrault.org/files/reglement_prix_graphique_2012.pdf