Chronique de Laurence Guillaume sur La plus grande chance de ma vie de Catherine Grive