Résidence 2021-2022 : Karim Ressouni-Demigneux

 

Le conseil régional d'ile-de-France soutient l'Institut Perrault pour le financement d'une résidence d'écrivain en 2021-2022 :

 

Karim Ressouni-Demigneux, auteur de la série "La cité" et de nombreux albums aux éditions Rue du monde, viendra à l'Institut pour mener durant l'année un projet très enthousiasmant sur la thématique du temps, mêlant ateliers d'écriture et nouvelle création. 

Ce projet a été construit toute l’année 2020/2021 par une série de rencontres, de réunions et de discussions avec de nombreux partenaires désireux de relier la lecture et l’écriture. L’enthousiasme rencontré sur le terrain a été déterminant dans notre accompagnement et notre désir de travailler avec Karim. Les convergences intellectuelles et artistiques se sont construites autour de l’écriture, en prenant en compte chaque spécificité des structures, eaubonnaises tout d’abord (médiathèque Maurice Genevoix à Eaubonne et Espace Jeunesse et famille) que nous connaissons bien, relevant du département ensuite (Hôpital de Margency, Association Les Amis de Gianpaolo - parents de l’Hôpital de Margency, Association Cible 95 et ses bibliothèques affiliées, Collège Les Touleuses à Cergy - Internat et CDI)/

Donnons lui la parole :

"Qu’est-ce que créer, qu’est-ce qu’écrire ? La réponse pourrait être simple : imaginer et travailler. C’est bien sûr plus complexe. La solitude du travail d’auteur est parfois pesante et dans mon cas c’est un fait que l’écriture ne s’épanouit jamais mieux que dans le cadre d’un projet col-lectif, où les propositions comme les surprises abondent. C’est pourquoi la rencontre avec l’Institut International Charles Perrault est idéale. Ayant moi même été chercheur en histoire de l’art avant de consacrer l’essentiel de mon temps à l’écriture, j’apprécie particulièrement que l’Institut soit à la croisée de la recherche et de la médiation. Mais ce qui m’enthousiasme le plus est la volonté des membres de l’Institut qu’il redevienne un centre de création, d’y rendre vivante et perceptible la création."