Cinq mondes, tome II : Le Prince de Cobalt Comité de lecture du 1/12/2018


ALEXIS SIEGEL
,  MARK SIEGEL

Cinq mondes, tome II : Le Prince de Cobalt 

Trad. de l'anglais par Julie Lopez et Olivier Perez. Illustrations de Xanthe BoumaMatt Rockefeller et Boya Sun

Bandes dessinées hors collection, Gallimard Jeunesse

Parution : 15-02-2018

 

Cette fable écologique mêlant  science fiction et fantasy fait immédiatement suite à un premier tome Le guerrier de sable largement salué par la critique en 2017. Oona doit stopper le désastre écologique et humanitaire qui menace les 5 Mondes en allumant les cinq phares antiques qui s’allument en faisant léviter et danser du sable. A la fin du premier tome, Oona en avait allumé difficilement un mais avais appris d’étranges révélations sur sa sœur réfugiée sur la lune bleue, chez leurs pires ennemis. Elle part donc avec An Tzu et Jax Amboy chez les Tokis retrouver cette sœur et allumer le phare bleu. S’en suit une histoire pleine de d’embûches et de dangers pour le trio inséparable et courageux. Certes les rebondissements de l’intrigue sont un peu prévisibles, mais les révélations finales sont touchantes. L’intérêt de l’ouvrage repose surtout sur l’inventivité du graphisme qui crée un univers novateur dynamique et très esthétique. Chaque planète facilement identifiable chromatiquement  a une culture, une histoire et une géographie et donc une faune et une flore particulières.  Les fleurs se déplacent en musique et les dieux sont des chats humanoïdes. Un fil féministe traverse l’histoire où la misogynie et le racisme sont explicitement évoqués.

Une lecture qui devrait donner envie aux enfants à partir de 10 ans de lire le troisième tome Le dédale rouge qui est déjà en préparation.

 

 

Dominique Estève