L'homme qui faisait peur aux oiseaux,Comité de lecture du 07/11/2018

L'homme qui faisait peur aux oiseaux, Sylvie Neeman, Pierre Pratt, La joie de lire, 2018

 Un livre à lire dés 5 ans.

C’est le jour où les enfants vont au travail avec l’un de leurs parents. Mathias ne connaît pas son papa, il suit donc son voisin Jonas qui travaille dans un aéroport. La scène se passe de nuit. Dans la voiture, Jonas explique à Mathias qu’il a un drôle de métier : effrayer les oiseaux pour éviter les accidents, Mathias est très surpris. Après avoir passé tous les contrôles, les deux amis vont sur les pistes jouer du pistolet à fusées et du laser et du clairon. Jonas sait effrayer les oiseaux mais aussi les soigner, puisque les deux personnages recueillent un oiseau blessé qui prend son envol vers la fin de l’album. La fin ouverte invite le lecteur à imaginer le devenir d’une relation affective forte entre Mathias et son voisin.

Les dialogues alternent avec les passages narratifs et les images sans texte. Mathias est tout en rondeur. L’illustration joue sur les ombres et les lumières de cette scène essentiellement nocturne.

Un album qui présente un métier original et qui suggère intelligemment la complicité entre un petit garçon et un voisin qui pourrait bien devenir une figure paternelle attentive.

Dominique Estève