Kaïna-Marseille

 
Autrice : Catherine Zambon
Editions : Actes Sud Junior
Sortie : 2007
 
Un petit roman, très théâtral dans son écriture et sa composition - des répartitions sous la forme d’actes et de scènes, sortes de tableaux dans différents lieux - qui se lit très vite et qui va plaire aux adolescents.  Il est poignant, cruel et très réaliste.  Il raconte la quête d’une jeune fille de 14 ans qui passe de son petit village d’Afrique, sous les coups et la haine des hommes, portée par la voix et la parole salvatrice de sa grand-mère, vers la ville de Marseille. Un parcours initiatique qui ressemble à ceux de tous les migrants.  On peut penser au petit livre de Dominique Sampierro, Le jeu des sept cailloux chez Grasset Jeunesse, qui retrace le même parcours d’une jeune femme roumaine enceinte, en proie à la migrance, qui erre dans la ville. L’écriture de ce petit livre est tout aussi théâtrale mais avec une dimension poétique beaucoup plus grande.   Ecrit par Catherine Zambon, auteur de théâtre, le texte a été mis en scène au théâtre national de Cavaillon en 2009. On trouve une critique très positive de ce texte dans la revue Lecture jeune.  
 
L’ouvrage est centré sur la vie des marginaux migrants, sans-papiers. Il est profondément réaliste par le traitement du sujet : traite des femmes, violence, coups, famine, voyage, argent, bref, il évoque de façon violente le côté sordide de la vie des femmes migrantes, jetées dans la rue sans moyen de subsister. Il montre une réalité vue du dedans, par une toute jeune femme africaine jetée sur les routes vers la France, à la merci des hommes, mais dont le fait d’être enceinte la rend forte et poétise son quotidien de pauvreté.  L’univers des docks où la jeune femme se cache dans un tonneau avec son compagnon d’infortune est un moment particulièrement poignant du roman. 
 
A noter que la littérature de jeunesse reprend fréquemment ces titres marqués par le tiraillement et le « ticket » de voyage aller entre deux villes, deux pays, deux continents : on pense à Martin de Marseille de Rolande Causse ou Sarah entre France et Maroc, chez L’Harmattan jeunesse. En littérature pour adultes également, on pense à Bamako-Paris-New-York, de M. Diawara, qui est une comparaison sans concession des systèmes sociaux des différents pays.  
 
Anne Schneider