Le lauréat du Prix graphique 2017 est Pierre-Julien Fieux

Cette année, Nicolas Roigt, président du jury,  avait donné comme citation à illustrer : 

Finalement, nous n’étions pas les plus humains."

 

Chaque participant a soumis une illustration, un diaporama ou une séquence animée.

La phrase proposée par le président était assez sombre. La majorité des participants ont répondu avec humour et dérision, créant ainsi des rapports texte / image judicieux. D’autres ont pris des pistes poétiques, montrant des cités où le monde animal reprendrait le dessus et où l’homme a disparu. Le jury a remarqué la qualité de l’ensemble des propositions envoyées par les participants.

Le jury final, composé de Nicolas Roigt, Manuel M., Alison Lobo et de plusieurs membres du CA de l'IICP, a retenu 7 œuvres finalistes qui ont été exposées lors du Salon du livre jeunesse d’Eaubonne.

3 illustrations ont attiré toute l’attention du jury. Chacune s’est vu remettre une distinction. 

 

Prix Graphique

Pierre-Julien Fieux

Pour la première fois, c’est une séquence animée qui reçoit le Prix graphique. Le jury a apprécié son efficacité, l'expression de la perte de l'humanité dans l'uniformisation de l'apparence et du geste (animation qui peut se lire dans les deux sens!), représentée par cette tête de loup sous l'uniforme humain. "L'homme est un loup pour l'homme, quand on ne sait pas qui il est": ici, les hommes ne semblent plus être personne et donc, finalement, sont tous des loups...

 

 

 

 

 

http://www.pierrejulienfieux.com/

 

 

Prix Honorifique

Françoise Beult

Pour son illustration faisant référence au Rhinocéros de Ionesco, "fable où tous les hommes abdiquent leur humanité"... Au soir de sa vie, celui-là semble penser avec une larme d'amertume : "Finalement, nous n'étions pas les plus humains"...

 

 

Mention Spéciale

Édouard Martin

Pour son message grave passé avec humour. Un trait simple et bien maîtrisé.

.