Le lauréat du Prix Graphique 2015 est... Yohan Colombié-Vivès

Les délibérations se sont tenues à l’IICP le mercredi 11 mars 2015. Cette année, Sabrina De Baecker, présidente du jury,  avait donné comme texte à illustrer le quatrain suivant :

 

 “Tandis qu'à leurs œuvres perverses

 Les hommes courent haletants,

 Mars qui rit malgré les averses

 Prépare en secret le printemps.

 

Chaque participant a répondu avec une illustration ou un diaporama. Nous avons reçu en tout 75 propositions, ce qui est inférieur à l’an dernier, mais se situe néanmoins dans la moyenne haute des participations, et la qualité générale des œuvres proposées a été soulignée par le jury. Contrairement à l’an passé, aucune contribution sous forme séquence animée n’a été soumise. Le jury final, composé de Sabrina de Baecker, Valérie Chapellet, Marc-Antoine Boidin, Ludovic Monnier et Rose-May Pham Dinh, a délibéré sur une présélection de 14 œuvres, en tenant compte des critères suivants :

·       Adéquation de l’illustration au texte

·       Technique picturale et style

·       Sensibilité de l’œuvre proposée

 

La strophe de Théophile Gautier était complexe à interpréter, et se prêtait à l’exploration de nombreuses pistes. Le prix a été attribué à l’illustration proposée par Yohan Colombié-Vivès, âgé de 30 ans, qui, après une formation d’architecte, se reconvertit vers l’illustration. Le dessin proposé peut se lire à plusieurs niveaux : à la narration générale suggérée par l’illustration d’ensemble, qui pourrait se concevoir comme la double page d’un album, s’ajoutent les petites histoires qu’on peut imaginer à partir des petits personnages qui parsèment l’image, évoquant une version joyeuse de certains tableaux de Jérôme Bosch. Outre la qualité technique de la composition, la maîtrise du dessin et de la couleur, le jury a apprécié la  délicatesse de la représentation, notamment la tendresse du geste protecteur de la figure féminine qui protège l’éclosion du printemps de la curiosité des petits paparazzi.

 

Prix Graphique 2015, Yohan Colombié-Vivès, ycolombievives@yahoo.fr, yohan.ultra-book.com/

Le jury a souhaité également remettre une Mention spéciale à Caroline Parent pour l’énergie vitale et l’inventivité de son illustration joyeusement cynique : la discrétion de la représentation de Mars arrosant son chou au centre du dessin contraste avec l’exubérance des deux autres personnages, représentés sous formes d’animaux engagés dans des activités frénétiquement consuméristes.

 

Mention spéciale 2015, Caroline Parent, carolineparent.art@gmail.com, www.carolineparent.fr

Le Prix a été officiellement annoncé lors du Salon du livre de jeunesse d’Eaubonne, le samedi 28 mars à 14h. L’œuvre du lauréat et celle ayant obtenu la Mention spéciale y ont été exposées ainsi que celles des autres finalistes. Nous avons eu le plaisir de rencontrer Caroline Parent, récompensée par la Mention spéciale, qui nous a expliqué son parcours avec passion.

 

L'organisation matérielle du Prix Graphique (diffusion, réception des oeuvres, contacts avec les candidats, organisation du jury...) a été à nouveau assurée par Nicolas Bianco-Levrin.