Colloque international : "Histoires de famille: filiation, transmission, réinvention ? / Family Stories: Parentage, transmission or reinvention? " 27-28 novembre 2014

[Scroll down for English Version]

 

De Sans famille à Harry Potter, la littérature de jeunesse regorge d’orphelins aux destins plus ou moins douloureusement marqués par leur condition. Et même lorsque les protagonistes n’ont pas perdu leurs parents, ces derniers ne figurent souvent qu’à l’arrière-plan d’intrigues où les enfants peuvent ainsi plus aisément accaparer les premiers rôles. Pourtant, cette littérature s’adresse à un lectorat majoritairement constitué d’individus qui vivent en famille, première instance de socialisation, et l’expérience de la vie familiale – ses bonheurs et ses tensions – fait aussi partie de ses thématiques récurrentes.

Dans le contexte contemporain français, les polémiques provoquées par l’introduction du « mariage pour tous » ont à nouveau montré la vivacité et l’étendue des débats que suscite la notion de famille. Ni la définition, singulière ou multiple, de ce qui constitue une « famille », ni la fonction qu’on lui attribue, notamment comme vecteur de transmission, dans un processus de socialisation où elle est en concurrence avec  d’autres agents  – école, littérature de jeunesse, médias, etc. – ne font en effet consensus, même à l’intérieur d’un espace socio-culturel donné, sans parler des traditions contrastées que révèle toute comparaison internationale.

Le colloque se propose tout à la fois d’examiner la façon dont la littérature de jeunesse représente la vie de famille et les liens familiaux et de s’interroger sur la manière dont ces représentations s’articulent avec le débat public. Les thèmes de réflexion pourront inclure les pistes suivantes (liste non exhaustive) :

  • Décomposition/Recomposition
  • Abandon/Adoption/Quête des origines
  • Roman familial et transmission transgénérationnelle
  • Protection/oppression
  • Valeurs familiales

Les propositions de communication en français ou en anglais (150 à 300  mots) ainsi qu’une courte notice biographique seront envoyées avant le 21 juin 2014 aux deux adresses suivantes :

rm.phamdinh@wanadoo.fr, virginie.douglas@wanadoo.fr .

Les propositions seront étudiées par le comité scientifique et les notifications d’acceptation des propositions seront envoyées avant le 24 juillet 2014.

Pour tout renseignement, merci de contacter : rm.phamdinh@wanadoo.frou virginie.douglas@wanadoo.fr .

Comité organisateur :

Virginie Douglas (Université de Rouen, IICP), Rose-May Pham Dinh (Université de Paris 13, IICP), Céline Planchou (Université de Paris 13), Anne Schneider (Université de Caen, IICP)

 

******************************************************************

 

From Sans Famille [Nobody’s Boy] to Harry Potter, the special fate of orphans is a major theme of children’s literature. Even in the case of main characters whose parents are still alive, the adults in the family often remain in the background, leaving the children to monopolize the starring roles in the plot. Yet family life with its ups and downs is also a recurring theme of children’s books, which are mainly aimed at readers who live with their families and are first socialized by them.

In the French context, the recent controversy over the introduction of “mariage pour tous” [same-sex marriage] has shown once more the extent to which “the family” as a notion can lead to heated and far‑reaching debate. Indeed there is little consensus on the definition of what a “family” is or the function ascribed to it: how does the family as a transmission channel compete with other socializing agents such as school, children’s literature, the media? Within given socio-cultural areas, and even more so in a global perspective, views on such matters tend to diverge and reflect contrasting traditions.

This conference seeks both to examine representations of family life and ties in children’s literature and to address the way these representations interact with public discussion. Papers may choose to explore one or several of the following issues*:

  • Family breakdown and blended families
  • Abandonment / adoption / the quest for origins
  • Family history /trans-generational transmission
  • Protection / oppression
  • Family values

 

*the list is not meant to be restrictive

 

Your abstract, in English or in French(150-300 words), as well as a short biographical notice, should be sent by June 21st, 2014,to the two e-mail addresses below:

rm.phamdinh@wanadoo.fr ; virginie.douglas@wanadoo.fr .

Proposals will be peer-reviewed by the scientific board and notification of acceptance will be sent by July 24th, 2014.

For further information please contact: rm.phamdinh@wanadoo.fr or virginie.douglas@wanadoo.fr .

Organizing committee:

Virginie Douglas (Université de Rouen, IICP), Rose-May Pham Dinh (Université de Paris 13, IICP), Céline Planchou (Université de Paris 13), Anne Schneider (Université de Caen, IICP)